CFDT Amadeus

Restauration d’entreprise, les enjeux

mardi 9 octobre 2012

Les équipes CFDT et CFTC n’ont pas peur d’assumer les responsabilités que vous leur avez données.

Pendant ces 7 dernières années les membres de la commission restaurant, se sont succédés avec la même détermination : améliorer le service et le rapport qualité / prix. Ils ont démissionné les uns après les autres avec la même conclusion :
- Les représentants du personnel sont, au mieux, informés des choix pris par la direction,
- Ils n’ont aucune influence sur ces choix,
- Ils n’ont accès à aucune information leur permettant de comprendre l’évolution et la pertinence des prix,
- Ils n’ont accès à aucune information leur permettant de savoir si Amadeus réalise de « vrais » appels d’offre dans le domaine de la restauration
- Ils n’ont aucun retour sur les enquêtes faites suite à des accidents alimentaires (cette semaine plusieurs salariés ont été malades après avoir mangé aux formules Bon sens)
- Ils n’ont aucun moyen d’influencer (améliorer) les conditions de travail des salariés du restaurant (au-delà des interventions CHSCT sur les sujets les plus graves).

Les élus ont à plusieurs reprises demandé à la direction plus de transparence concernant la restauration. Ils ont essuyé un refus a chaque fois. Pour ceux qui seraient intéressés par la question, nous vous invitons à lire ce compte rendu écrit en 2009.

La CFE-CGC et sa déléguée syndicale ont cru bon de dénoncer notre manque de logique en plaçant le vote sur la reprise du restaurant avant celui de l’audit sur la gestion actuelle. Cet "étonnement" cache soit une profonde méconnaissance de l’historique de la Commission restaurant soit de la mauvaise foi et probablement les deux

Les élus ont à plusieurs reprises demandé à la direction plus de transparence concernant la restauration. Demande qui a toujours été rejetée.

L’entreprise s’est toujours soustraite à l’obligation qui lui est faite de rendre compte de sa gestion au CE. Dans ce contexte, la reprise en main de l’activité est le meilleur moyen légal d’avoir accès à toutes les informations. Nos propositions pour une meilleure gestion du restaurant :
- Une égalité de traitement entre les différents sites (site principal, Templiers, Green side, Espaces) avec les mêmes tarifs et des choix équivalents.
- Modification de la formule Bon sens (trop chère), pour la remplacer par ce que la commission Restaurant avait demandé : formule pizza, formule sandwich, formule pâtes, formule salade buffet.
- Une transparence complète sur l’évolution des prix.
- Une négociation avec les sociétés de sous-traitance (Astek, Sogeti, ect) pour que nos collègues consultants aient un tarif équivalent.
- Le paiement possible avec les tickets restaurant.
- Un traitement social des salariés d’Elior (ex Avenance) et une attention portée à leurs conditions de travail. NB : quand ils ont fait grève, en juillet, ces salariés ont demandé au Secrétaire du CE de prendre la gestion du restaurant.
- Procéder à un appel d’offre pour le choix du prestataire à chaque renouvellement du contrat.

Pour conclure, nous ne tenons pas particulièrement à gérer la restauration d’Amadeus, car il s’agit d’une lourde charge supplémentaire pour les élus du CE. Mais si la reprise en main de la restauration est le seul moyen d’avoir plus de transparence et plus d’influence sur le sujet (prix, qualité, services et conditions de travail), nous n’avons pas peur, nous sommes prêts à assumer cette responsabilité.

Bien sûr cela ne peut se faire que par l’embauche des compétences nécessaires au CE ainsi que le transfert au budget du CE des sommes consacrées par l’entreprise à la restauration (moyens humains et matériels, travaux, batiments...).

Nous avons donc proposé aux élus et mis à l’ordre du jour du CE une consultation pour reprendre le gestion de l’activité "Restauration", ce qui nous permettrait, dans un premier temps, d’avoir accès à toute les informations sur la gestion actuelle du Restaurant.

Point à l’ordre du jour : "Consultation : Le Comité d’entreprise décide de demander, à son profit, le transfert de l’activité sociale et culturelle " restauration d’entreprise" actuellement gérée par la Société Amadeus s.a.s. A cet effet, tous les documents juridiques et comptables relatifs à cette gestion seront transmis au Comité d’entreprise dans un délai raisonnable. La date de transfert effective sera à déterminer ultérieurement".

Le CE s’est prononcé contre : le Président (Claude Giafferi) a voté contre (bien qu’il n’ait pas le droit de voter) accompagné de la CFE-CGC et de la CGT.

Nous allons continuer à agir pour obtenir ces informations !


Accueil du site | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 128563

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSCE - Activités sociales et culturelles RSSRestaurant d’entreprise   ?

Creative Commons License